Îlot Grenier
Resanti

La partie oubliée de la ville est chargée d’histoire. Les historiens vont même jusqu’à dire que ce pourrait être le berceau de Port-Louis. Le Grenier, ses rues environnantes et édifices comportent une dimension humaine.

Ces lieux sont habités par un flot de migrants (tout Mauricien est directement, ou indirectement, relié à ces endroits), qui ont traversé les frontières de l’île, travaillé au Grenier, été soignés à l’hôpital et ont marché le long des docks, se faufilant entre les entrepôts de pierre — restés frais malgré la chaleur étouffante.

MCB Granary
Walk-Through

Exposition

Parrainé par la MCB

Une exposition imaginée par Charlie. Une ruelle figée dans le temps, où la nature domine les vieilles bâtisses érigées par l’homme. Des plantes grimpantes escaladent les murs en ruines. Le Grenier, imposant et théâtral, reste impassible. La beauté de cet espace s’éveille à travers l’art. L’exposition se présente comme un Walk-Through, un passage, un voyage en solitaire parmi trente et une installations. Jardins suspendus, broderie, forêts industrielles, figurines, Dame Nature, une série de peintures avec une carte, des antennes paraboliques, des nénuphars, une cascade… Le commissariat d’exposition est fondé sur l’évolution de l’Homme et de sa dépendance de la nature. Les visiteurs y vont à leur rythme : quelque soit la cadence, Charlie ne demande qu’une chose — que le visiteur s’amuse.

Collaborateurs techniques : Omnibox & Seven Amps

My Pop-Up Store

En déambulant à travers l’exposition au Grenier, on tombe sur une structure entièrement réalisée à partir de palettes de bois, My Pop-Up Store. Née d’une collaboration entre In Situ, Imaaya, Emizibo et Porlwi, cette boutique éphémère est une oeuvre à elle seule. Elle abritera, le temps du festival, une vingtaine de créateurs mauriciens, mêlant artistes et artisans.

Rue de la Balance

Urban Park

Parrainé par MauBank
Avec le soutien du ORA Office of Architecture, Endemika, Metal Engineering & Silver Hust Concept, Plankton, Aapravasi Ghat, National Heritage Foundation, Stallion Construction Ltd & Landscope Mauritius
Création par Oliver Maingard

Urban Park n’est pas tant une création qu’un filtre à travers lequel passe les circonstances, l’histoire, le lieu. Le site est un condensé d’histoire, témoin d’un passé colonial — laboureurs, champs de cannes, docks et trains. C’est un entonnoir par lequel passent les racines du monde. Emerge alors l’identité mauricienne. L’ascendance de notre nation réside ici. Trois choses dénotent ce parc urbain : l’escalier, le point entre le sol et l’étage (un projet de plantation de sous-bois est en cours) ; la balance (l’originale, peinte en rouge) qui a servi à peser les cargaisons des trains (les rails y sont toujours) ; les droits de l’humanité, qui englobent tous les êtres vivants.

Collaborateurs techniques : Stage’In

Hôpital Militaire

Holistik

Parrainé par Cim Group & Indigo Hotels
Avec le soutien de l’Institut Français, Région Réunion & le Ministère Français de la Culture et de la Communication
Remerciements à Percy Yip Tong & Infuzion Dance Studio
Création par Compagnie 3.0 & Les Frères Joseph

Cette performance, qui durera une nuit entière, est née d’une rencontre entre deux compagnies de danse contemporaine — l’une de la Réunion, l’autre de Maurice. Elles ont choisi de collaborer et combiner leurs univers artistiques singuliers pour la durée du festival Porlwi. Comment perçoit-on — avec clarté et conscience — les interactions entre les êtres vivants et l’écosystème duquel ils font partie ? Ce questionnement amène les artistes à la création : un maillage artistique qui plonge le spectateur dans un univers interactif, un monde qui capture l’essentiel du patrimoine mauricien, et dans lequel une performance en trois actes se déroule au cours de la nuit. Visuels, sonorités, lumières, et la grâce et souplesse des danseurs en mouvement forment une création originale Holistik.

Collaborateurs techniques : Live Top Crew

Nature Illuminated

Parrainé par JKalachand
Création par Meghan Judge

L’artiste est astreinte au murs délabrés du vieil hôpital militaire abandonné, sur lesquels elle projette un visuel animé. Des fleurs poussent des interstices. Les murs gris sont envahis par une nature débordante et vivante. Une petite fille apparaît — l’humanité. Le visiteur s’identifie avec elle ; sa présence se fait ressentir tandis qu’apparaissent des animaux spécifiques à Maurice. Son interaction avec la flore et faune mauricienne nous apprend beaucoup sur nous-mêmes. Des éléments du cosmos se révèlent, nous rappelant que nous ne sommes que poussière dans l’infini de l’espace, et pourtant intrinsèquement connectés. L’expérience — une ode à la beauté et la poésie du monde naturel — est autant salutaire qu’elle est hypnotisante.

Collaborateurs techniques : Seven Amps

Beyond the Visible

Parrainé par JKalachand
Création par electrocaïne, Kim Yip Tong, Karen Pang & MAQEmoiselle

À l’intérieur d’un vieux bâtiment en ruines, des plantes grimpantes s’agrippent, poussent verticalement ; la mousse recouvre les murs fissurés. La nature, indomptable, reconquiert le lieu abandonné. L’humain ne peut accéder à ce jardin secret qu’il ne perçoit qu’à travers les orifices, les fissures. Une combinaison de technologie, de vidéo-mapping, et d’éclairage créé un jardin caché en constante mutation. Toucher un tronc d’arbre peut déclencher une floraison. Cette installation pousse le festivalier à réfléchir à notre usage (ou non usage) de l’espace, et à notre domination sur, et par la Nature.

Aapravasi Ghat

Anba Pie

Parrainé par Attitude
Création par Le Collectif Tournesol

Il y a deux siècles, à la fondation de Port-Louis, une loi exigeait que chaque ménage plante un arbre fruitier dans la cour intérieure ou le jardin. Ce sont ces arbres centenaires que l’on aperçoit aujourd’hui, perchés sur un toit. L’arbre subsiste, mémoire vivante du temps qui passe, de l’histoire d’un lieu. Anba Pie est une installation interactive et éducative qui associe l’arbre, le fruit et la graine dans un mouvement de guérilla verte, une invitation à planter et cultiver dans la ville. Des « fruits » en papier contenant du savoir sont suspendus à un arbre, et appellent à être cueillis par les festivaliers. À l’intérieur, il y a des semences de fruits et légumes locaux pouvant être semés dans des potagers, sur des balcons, des terrains en friche. Ces plantes et arbres fruitiers deviennent un symbole de demain.

Collaborateurs techniques : Impact Production Group

The Docks

CIEL One Beat, One Tree

Parrainé par CIEL
Avec le soutien de Lottotech
Création par Naziha Mestaoui

Ses voyages en Amazonie et ses rencontres avec des tribus sont à l’origine de « 1 Heart 1 Tree », une installation digitale et durable, centrée sur les citoyens. Le projet s’est transformé en CIEL One Beat, One Tree. L’idée est simple et révolutionnaire : le coeur humain génère un battement qui fait naître un arbre virtuel lumineux. Une fois l’arbre créé virtuellement, un arbre réel, bien physique, est planté dans un projet de reforestation. Jusqu’à présent, l’installation artistique est liée à des programmes de reforestation en Australie, au Brésil, au Sénégal, en Inde, en France, au Pérou, en Côte d’Ivoire, et bientôt Maurice. La forêt de lumières virtuelle est en quelque sorte retranscrite au travers d’une vraie forêt plantée sur les flancs de la colline de la Citadelle, en collaboration avec Friends of the Environment et UNDP-Forena. CIEL One Beat, One Tree donne au festivalier un sentiment de participer au reboisement de notre planète avec des arbres nos alliés , à la régulation de notre écosystème et la régénération de notre environnement.

Collaborateurs techniques : Live Top Crew & Seven Amps

Cétacé Mystérieux

Parrainé par la Commission de l’Océan Indien & l’Union Européenne
Création par Tatiana Patchama

L’exposition Cétacé Mystérieux réalisée par l’artiste commissaire Tatiana Patchama entraîne le festivalier dans un voyage à travers le monde fascinant et mystérieux de la baleine à bosse. Une scénographie interactive crée la passerelle entre l’imaginaire et la science, entre la vision de l’enfant  naïve et sensible  et celle du scientifique, mélange d’interrogation et de connaissance. A l’image de ce géant des océans, l’exposition ne connaît pas de frontières et se déplacera ainsi à travers les pays de l’océan Indien. En participant à une plus grande connaissance de la baleine à bosse, l’exposition contribue aussi à mieux la protéger.

La Planète des Géants

Parrainé par Attitude
Création par René Heuzey

A travers une plongée dans les profondeurs de l’océan Indien, René Heuzey nous entraîne au coeur de La Planète des Géants, à la rencontre de ceux que l’on nomme les géants des mers : les cétacés. Entièrement tourné à l’île Maurice, ce documentaire exceptionnel en trois volets, réalisé par Guillaume Vincent et dont il est le DOP, nous fait découvrir les plus grands prédateurs de la planète : les cachalots. « Nous avons découvert que toute une famille de cachalots vit entre Le Morne et le Coin-de-Mire », explique-t-il.

Collaborateurs techniques : Impact Production Group

IBL Porlwi Lab

Parrainé par IBL Together
Avec le soutien d’Endemika, TFP, Aloe Drink For Life, BrandActiv, Nicolas, Islamic Cultural College Port Louis, Dday Events Ltd, medM & Pharma Trade Ltd

Le programme IBL Porlwi Lab a trois axes : Talk, Workshop et Youth.

Pendant le festival, le Dock 3 accueillera le Porlwi Talk et Workshop, une série de conférences et d’ateliers gratuits qui visent à professionnaliser les métiers, les outils et les savoirs culturels. Porlwi Talk et Workshop favorisent le transfert de compétences en démocratisant l’accès à l’expertise de professionnels mauriciens et internationaux, autour des thèmes de la culture, la régénération urbaine et la nature. Le public est invité à se rassembler pour écouter l’orateur, poser des questions, discuter, débattre et échanger des idées.
Ces échanges font partie d’un projet continu, hors festival, incluant l’axe Youth avec les jeunes et étudiants.

Collaborateurs techniques : Live Top Crew